retour     » accueil

Les plantes au Centre Mampuya
 


 

Euphorbia balsamifera

Nom botanique: Euphorbia balsamifera Ait.
 
Images
 
Famille: Euphorbiaceae

Caractères botaniques remarquables: Arbuste de 5 m de haut, très branchu. Ecorce lisse, gris clair à tranche vert jaune exsudant un suc laiteux blanc. Feuilles en rosettes terminales, allongées spatulées, pointues à obtuses, de 2,5 à 5 cm de long jusqu’à 6 mm de large, vert clair à vert bleu, sessiles, habituellement caduques. Fleurs vert jaunâtre à l’extrémité des rameaux, solitaires, presque sessiles ou pédicellées, fleurissant sur la plante défeuillée. Involucre à 6 bractées de 12 à 15 mm de longueur. Fruits: Capsules sphériques tricoques de 10 à 12 mm de diamètre.

Feuillaison: Pendant deux à trois mois, lors de la saison de pluies.

Floraison: En début de saison sèche, après la chute des feuilles.

Répartition et Habitat: De la Mauritanie et du Sénégal au lac Tchad en passant par le Mali et le Niger. Pays d’origine: Îles Canaries. Savanes sahéliennes et soudanniennes, sur sols sablonneux ou dans les endroits rocheux.

Bibliographie: Arbonnier – CIRAD MNHN (2000); von Maydell (1983/1990);
Utilisations:
Planté comme clôture vive à la limite des propriétés ou des champs. La plantation des boutures, qui devraient avoir 50 cm de long environ, est très facile. Elles poussent vite en haies épaisses. Mise en place en saison sèche possible (avril à juin). Dans des fossés à 20 cm environ de profon-deur et à 5 cm les unes des autres. L’arrosage n’est pas indispensable. Les boutures survivent plusieurs mois sans eau. Convient pour stabiliser le sable. N’est pas brouté par le bétail; les chèvres passent pour manger les feuilles tombées. Les jeunes rameaux sont sucés par les enfants et on les mangerait au Sénégal comme légumes après cuisson.
Le latex est toxique et dangereux pour les yeux. On l’utilise à des fins criminelles, et aussi comme poison de pêche et de chasse. Glu pour pièges à oiseaux, à criquets ou pour papier tue-mouches.

Usages avérés en pharmacopée: Plante réputée toxique. Utilisée surtout comme antiseptique et cicatrisant. Latex: Carie dentaire, traitement externe des morsures de serpent et piqûres de scorpion et d’insecte, des chancres syphilitiques, draconculose.
Pharmacopée traditionnelle: Racines+Ecorce: Purgatif. Racines: Vomitives, vermifuges+. Plaie, lèpre, syphilis+ et blennorragie. Ecorce: Fièvre. Rameaux: Antiseptiques, antive-nimeux externes. Aménorrhée, leucorrhée, diabète. Feuilles: Hémorroïdes. Latex: Galactagogue. Aussi utilisé pour ses propriétés magico-religieuses (folie, ordalies).
Usages alimentaires et culinaires: Rameaux (jeunes), Feuilles (jeunes): Consommées bouillis par les enfants en période de famine.
Usages agricoles, pastoraux et vétérinaires: Feuilles: Broutées par les chameaux et les chèvres. Les moutons préfèrent les manger lorsqu’elles sont tombées sur le sol. Galactogogues pour le bétail.

(+ plante utilisée en association avec d’autres composants)